5 solutions pour agir contre la souffrance au travail

salarié vivant une souffrance au travail dans son entreprise

D’après une enquête récente réalisée en 2022, 67 % des salariés français ressentent du stress au travail au moins une fois par semaine. Avant la pandémie, le chiffre s’élevait à 62 %. En tant que dirigeant d’entreprise, vous êtes sensible au bien-être de vos employés. La souffrance au travail est une sombre réalité contre laquelle vous vous efforcez de lutter chaque jour. RenÊtre Coaching vous propose des pistes pour que vos salariés se sentent bien dans leur job. Suivez le guide et découvrez nos 5 solutions !

1. Anticiper les risques psychosociaux

Les risques psychosociaux représentent un enjeu majeur de la QVT (Qualité de Vie au Travail). Garantir le bien-être et la performance de vos salariés passe par la prise en compte de plusieurs facteurs. Quand une situation se détériore, cela peut se manifester par :

  • le stress ;
  • l’épuisement professionnel ;
  • le harcèlement ;
  • les violences verbales ou physiques.

Les risques psychosociaux provoquent de nombreuses pathologies : troubles du sommeil, dépression, troubles musculo-squelettiques, etc. Ces maux ont des conséquences sur l’absentéisme, le désengagement de vos collaborateurs et la productivité de vos équipes.

La première étape pour éviter les signes de souffrance au travail, c’est d’estimer les menaces et de les anticiper. La loi vous oblige à rédiger le DUERP (Document unique d’évaluation des risques professionnels) qui recense les risques en matière de santé et de sécurité des salariés. Ce document vous sert ensuite de base pour entamer les démarches de prévention et mettre en place un plan d’action.

2. Favoriser une meilleure qualité de vie au travail

Mais par où commencer ? Comment développer des actions concrètes pour améliorer la qualité de vie au travail ? Pour avoir une vision d’ensemble, vous pouvez les regrouper sous différentes rubriques :

  • La communication : faciliter le dialogue entre les équipes et communiquer en toute transparence sur la stratégie de l’entreprise.
  • L’organisation : définir les missions et responsabilités de chacun, répartir et orchestrer les tâches.
  • La valorisation du travail : expliquer aux salariés les tenants et aboutissants de leurs tâches pour donner du sens et leur fournir les moyens de réaliser un travail de qualité.
  • La reconnaissance : être disponible et à l’écoute des collaborateurs, les soutenir dans les moments difficiles et les féliciter en saluant leur engagement.
  • L’autonomie : impliquer les collaborateurs et leur laisser prendre des initiatives.
  • L’adaptabilité : être capable d’ajuster les tâches en fonction de leurs compétences et les faire évoluer si besoin.

Parmi les différentes pistes à explorer, nous vous proposons de fixer des objectifs quantifiables pour mesurer le bien-être de vos salariés. Des outils de diagnostic permettent d’avoir une vision claire de l’impact des actions mises en place. Selon les indicateurs choisis, vous évaluez le niveau d’engagement des collaborateurs, leur degré d’autonomie ou l’ambiance générale. Les résultats de ces diagnostics vous livrent un panorama précis des points de vigilance à surveiller pour éviter la souffrance au travail.

3. Former et sensibiliser ses collaborateurs à la gestion des conflits

Un de vos salariés se plaint d’un manque de communication ? Les malentendus brouillent parfois les relations professionnelles et engendrent des situations conflictuelles au sein des entreprises. En formant vos collaborateurs à la gestion des conflits, vous leur montrez que vous êtes soucieux de la bonne entente dans les équipes. Sensibiliser les employés et anticiper les crises permet de les désamorcer avant même qu’elles n’apparaissent.

Nous vous encourageons à proposer des formations complètes avec des mises en situation. Vos salariés apprendront ainsi à comprendre les mécanismes qui mènent au conflit. Ils sauront identifier les tensions et les blocages et adapter ensuite leur réaction dans un contexte difficile.

Plus les conflits sont détectés tôt, plus vos salariés seront en mesure de les transformer en opportunité de progrès. Ils ne les verront plus comme des obstacles à leur productivité, mais comme des tremplins vers un mode de fonctionnement différent et plus riche.

La sensibilisation au harcèlement et la gestion des incivilités font aussi partie des formations à proposer en cas de nécessité.

4. Se préoccuper de l’état de santé des salariés

En tant qu’employeur, vous devez être en mesure d’identifier un salarié qui présente des signes de mal-être au travail. Vous respecterez les rendez-vous périodiques auprès d’un médecin qui l’interrogera sur son état de santé. Des visites d’information et de prévention seront planifiées.

Vous pouvez mettre en œuvre des actions qui visent à améliorer l’environnement de travail de vos collaborateurs : instaurer des temps d’échanges entre eux, proposer des moments de convivialité et éviter l’isolement. Chez RenÊtre Coaching, nous sommes convaincus de la nécessité de prendre au sérieux le bien -être des salariés. Nous organisons d’ailleurs des teambuilding afin de renforcer la cohésion de notre équipe.

Par ailleurs, les représentants du personnel membres du CHSCT jouent un rôle de soutien auprès des employés en détresse. En cas de « danger imminent » et si un de leur collègue manifeste un mal-être persistant, ils vous alertent.

5. Prendre en charge la souffrance au travail en accompagnant les salariés

Votre salarié se sent surmené ou ne comprend plus le sens de son travail ? Vous pouvez lui proposer une nouvelle répartition des tâches. Faites bénéficier votre collaborateur d’un accompagnement par le service des ressources humaines pour redéfinir son projet professionnel ou envisager un bilan de compétences.

Si les signes du burn-out sont déjà saillants, vous prendrez des mesures pour accompagner au mieux votre salarié. Il vous incombe de trouver ensemble des solutions adaptées à ses problématiques. Après avoir informé votre employé de ses droits et des démarches à entamer, vous pourrez collaborer avec le médecin du travail. Il joue un rôle d’intermédiaire entre vous. Il oriente ensuite le salarié vers le spécialiste concerné qui peut le prendre en charge.

Vous souhaitez prévenir la souffrance au travail dans vos équipes ? RenÊtre Coaching vous accompagne lors de séances de coaching pour replacer le bien-être au cœur de votre entreprise.

Sources : Quelles sont les attentes des travailleurs et comment votre entreprise peut-elle y répondre ?

Si vous aimez cet article, partagez-le !

Découvrir d'autres articles

Bien-être au travail

Retrouver Confiance en Soi : Un Voyage Accompagné par le Coaching

Dans un monde en constante évolution, où les pressions et les défis s’intensifient, nombreux sont ceux qui aspirent à regagner confiance en eux. Le coaching, en tant qu’outil de développement personnel et professionnel, s’avère être une méthode efficace pour y parvenir.

Cet article explore les différentes manières dont le coaching peut vous aider à reconquérir cette confiance en soi si essentielle.

Envie d'en savoir plus sur RenEtre Coaching ?

×
×

Panier

Léticia Granger coaching formations loire haute loire

Nouvelle Aventure , toujours à vos côtés...

RenÊtre Coaching devient Léticia GRANGER entreprise

🎯 Toujours au service de l’Humain, de la santé mentale, du bien-être pro/perso et de l’entrepreneuriat.

Le site sera mis à jour progressivement.

N’hésitez pas à me contacter pour réserver une rencontre offerte.
Léticia GRANGER
développement personnel et professionnel
06 33 18 60 24 / leticiagranger.contact@gmail.com