Comment mieux vivre le télétravail imposé : mes conseils de coach

Comment mieux vivre le télétravail imposé : mes conseils pratiques

conseils-teletravail-cles-renetrecoaching

 

Comme des milliers d’autres salarié·e·s, vous êtes en ce moment en télétravail imposé par la situation sanitaire. Vous rencontrez des difficultés ? Découvrez mes conseils de coach pour vous accompagner et transformer les obstacles en réussites !

La sentence est tombée : nous sommes à nouveau confiné·e·s et le télétravail est mis en place partout où c’est possible. 

Cette période peut se révéler compliquée pour certain·e·s et j’ai décidé de vous accompagner, à ma manière, tout au long de ce mois de novembre. Chaque semaine, un nouvel article sur mon blog pour vous aider à comprendre et à mieux vivre le télétravail. Je vous proposerai également un webinaire en partenariat avec Allianz et la CGPME 43 ainsi qu’un live sur ma page Facebook. Restez connecté·e·s !

 

Salarié·e·s, vous êtes nombreux·ses à être en télétravail sans l’avoir choisi, pour la seconde fois cette année. Vous vous sentez décontenancé·e·s ? Dépassé·e·s? Voici quelques conseils pour mieux vivre cette période délicate.

Rester positif et voir le verre à moitié plein

La première chose que vous pouvez faire c’est relativiser.
​Le télétravail en confinement n’est pas le même que dans un contexte où la pandémie n’existe pas.

Je vous invite à dédramatiser. Cette situation est temporaire, provisoire et aura bientôt une fin.
Petite astuce pour vous aider à voire le verre à moitié plein : chaque soir, avant de vous endormir, repensez à votre journée et notez 3 choses positives, même si elles vous paraissent insignifiantes.
Par exemple : je suis en bonne santé, j’ai une famille merveilleuse, un toit sur la tête, mon frigo est rempli, j’ai terminé ce dossier important, j’ai enfin lu ce livre qui attendait depuis des mois, etc.
Rien n’est insignifiant, tout a son importance et vous verrez que vous vous endormirez plus sereinement en repensant à toutes ces petites fiertés !

La distance ne vous permet plus de côtoyer vos collègues chaque jour ?
Les échanges devant la machine à café ou lors de la pause déjeuner vous manquent ?
Soyez imaginatif·ve ! Faites, voire imposez-vous une visio-café avec vos collègues !
Prenez 5 minutes chaque matin, devant votre écran, muni·e de votre café et échangez avec vos collègues, comme si vous étiez dans l’entreprise !
Réitérez pour le déjeuner, si vous êtes seul·e chez vous, proposez à votre collègue préféré·e de partager votre repas par écran interposé : vous pourrez même échanger vos recettes !
Il est ici question d’échanges informels, nécessaires autant que les échanges formels, à votre productivité et votre motivation.
Les mails, les réunions en visio sont importants pour échanger sur les dossiers en cours, se répartir les missions, organiser son travail mais ils est indispensable de prévoir aussi des échanges oraux et informels où vous pourrez discuter de vos enfants, de vos vacances, etc.

Le télétravail vous permet également de gagner du temps. Vous n’avez plus de trajets à effectuer pour vous rendre dans votre entreprise. Et si vous profitiez de ce temps supplémentaire pour vous occuper de vous ? Yoga, méditation, lecture… ou tout simplement dormir un peu plus longtemps. Refaites le plein d’énergie en dormant suffisamment pour être reposé au réveil.

Organisation : la clé de voûte d’un télétravail réussi

Travailler à la maison efface la frontière entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Essayer de garder une séparation : évitez de rester en pyjama et de prendre votre ordinateur sur le lit, vous risqueriez de ne plus vous sentir chez vous nulle part.

Organiser son espace de travail à la maison.

L’idéal bien sûr est d’avoir une pièce dédiée dans laquelle vous pourrez vous installer et ne pas être dérangé·e. Cela n’est pas toujours possible mais il est important de se créer un espace dédié. Vous maintiendrez ainsi une frontière entre le travail et la maison. Quand vous quitterez cet espace, vous quitterez votre travail. Dans le cas où vous n’avez pas d’autre choix que de squatter la table du salon, éteignez votre ordinateur et rangez-le chaque soir. Cette contrainte vous évitera de replonger dans le travail dès que vos yeux se poseront sur l’ordinateur ou les dossiers.

Côté ergonomie, pensez confort. Installez-vous dans un endroit lumineux, qui vous apporte une lumière naturelle suffisante en journée, tout en évitant le contre-jour. Si vous n’avez pas de bureau, choisissez une table ni trop haute ni trop basse : l’idéal est que vos avant-bras puissent y reposer.
À défaut de pouvoir régler la hauteur de la table, adaptez votre siège. Si vous ne disposez pas d’un fauteuil réglable, ajoutez un coussin pour vous surélever si besoin : l’écran de votre ordinateur doit se situer à hauteur d’yeux afin de vous éviter un torticolis à force de vous pencher. Si vous êtes trop bas·seet que vos pieds ne touchent plus le sol, installez un repose-pieds. Il est donc préférable d’éviter votre canapé, absolument inadapté pour travailler.
Enfin, il n’existe pas une posture idéale qui serait la même pour tout le monde tout le temps. L’être humain n’est pas fait pour rester dans la même position donc changez de posture régulièrement, bougez, soyez le plus possible en mouvement, votre corps vous remerciera !

Organiser son temps de travail à la maison

Photo

Se fixer des horaires de travail permet également de conserver la séparation travail/maison et de maintenir des repères, indispensables à notre santé mentale. En vous imposant un rythme, vous conditionnez votre cerveau : à tel moment vous travaillez, à tel moment, non.
Si vous êtes en famille, communiquez vos règles à votre conjoint·e et vos enfants afin qu’ils comprennent que tel créneau est réservé au travail et que durant ce laps de temps vous ne serez pas disponibles pour eux. Ce n’est pas parce que vous êtes à la maison que vous pouvez répondre à leurs demandes : oui vous êtes à la maison mais non vous ne pouvez pas lancer la lessive, regarder le dessin de votre enfant ou aider votre ado à réviser.
Il est important pour tous que les choses soient clairement établies. Ainsi, lorsque votre journée de travail sera terminée, vous serez pleinement disponible pour vos proches. 

Selon la loi de Carlson, nous avons besoin de 3 minutes pour nous reconcentrer sur une tâche après avoir été interrompu·e. Pour être efficace, il est donc important de rester focus sur son travail et éviter la dispersion. Si vous pensiez profiter d’être à la maison pour vous occuper des tâches ménagères en même temps que vos dossiers, oubliez, c’est une erreur !
Si une pensée vous accapare, notez-la quelque part afin de garder toute votre concentration. De la même manière, résistez à l’appel des réseaux sociaux : désactivez les notifications et posez votre téléphone, écran caché. Sachez qu’il existe des extensions pour navigateurs internet qui permettent de bloquer l’accès à certains sites durant le créneau choisi.

Pensez également à faire de vraies pauses, régulièrement. Il est essentiel, encore plus lorsqu’on travaille de chez soi, de s’accorder des pauses pour s’aérer le cerveau. Évitez donc de sauter la pause déjeuner, accordez-vous des petites pauses de temps en temps et déconnectez-vous le soir et le week-end. Il est absolument impossible d’être concentré à 100 % tout le temps. Si vous avez du mal à vous arrêter, essayez la méthode Pomodoro : 25 minutes de travail puis 5 minutes de pause puis à nouveau 25 minutes de travail puis nouvelle pause de 5 minutes puis, au bout de 4 séquences de 25 minutes, une pause plus longue de 15 minutes. Pendant ce temps de pause, profitez-en pour vous lever et marcher un peu, lire un magazine, écouter un podcast, boire un café…

L’occasion de se révéler !

Le télétravail, c’est aussi l’occasion de revoir votre manière de travailler et de réfléchir au rapport que vous entretenez avec votre travail.
Quelle place occupe-t-il ? Comment vous sentez-vous par rapport à votre travail ?
Aviez-vous une boule au ventre qui a disparu avec le travail à distance ? Au contraire, l’ambiance de bureau et les discussions avec vos collègues vous manquent ?
Vos tâches, vos missions vous permettent-elles de vous épanouir ?
Quand vous retournerez au bureau, que souhaitez-vous changer ?
Le travail à la maison vous a plu, vous vous êtes senti plus autonome, plus productif ?
Vous étiez à l’aise avec les outils et la prise de parole ? Demandez à mettre en place un jour ou deux par semaine de télétravail, choisi cette fois.

Travailler de la maison vous a permis de développer de nouvelles compétences, vous avez redécouvert certains talents et avez envie de les exploiter. Sollicitez un entretien avec votre supérieur pour envisager une évolution dans l’entreprise : promotion, changement de poste, nouvelles responsabilités. L’autonomie du télétravail vous a apporté plus de confiance en vous et donné des envies d’indépendance ? Pourquoi ne pas vous lancer à votre compte ? Besoin de prendre de la hauteur et d’envisager l’avenir sous un nouvel angle ? Il est peut-être temps d’envisager un bilan de compétences ou un accompagnement ?

 

Travailler à la maison n’est pas toujours évident. En suivant ces quelques conseils, vous parviendrez non seulement à bien gérer cette période délicate mais également à vous dépasser.
Besoin d’aide ?

 

reserver coaching professionnel renetrecoaching

Si vous aimez cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Découvrir d'autres articles

comment accepter son burnout et sortir du déni
Bien-être au travail

Burnout : comment l’accepter ?

Burnout : comment l’accepter ? « Burnout, moi ? Jamais de la vie ! Je suis juste un peu fatigué. Ça va passer. » Vous vous reconnaissez

dépasser les obstacles de l'accomplissement de soi
Bien-être au travail

5 freins à l’accomplissement de soi

5 freins à l’accomplissement de soi L’accomplissement de soi est partout, sur Internet, dans les magazines, dans les reportages télévisés…  Vous aimeriez vous aussi parvenir

Envie d'en savoir plus sur RenEtre Coaching ?