Guide de survie pour savoir comment prospecter sans prise de tête 

comment prospecter avec le sourire

La quête de nouveaux clients : éternelle préoccupation de tous les indépendants ! Fini le phoning et la prospection à froid ! Vous en avez assez de vous faire raccrocher au nez ou de vous prendre des portes en pleine figure. Le démarchage est une étape indispensable pour développer votre clientèle et votre entreprise. C’est une tâche parfois douloureuse qui fait partie du quotidien de tout entrepreneur. Mais c’est vital : sans prospects, pas de clients, et sans clients, pas de ventes ! On aime prospecter, ou pas ! Quoi qu’il en soit, il y a des solutions pour enrichir son portefeuille client autrement. Cela vous intéresse ? Je vous explique comment prospecter sans trop vous prendre la tête ! 

Adhérer à un réseau d’entrepreneurs pour assister à des rencontres régulières

Avant de vendre vos produits ou vos prestations, faites-vous connaître ! Il existe de nombreux réseaux d’entrepreneurs sur tout le territoire. Vous pouvez adhérer à des antennes locales. L’intérêt ? Aller à la rencontre des autres et partager vos expériences de l’entrepreneuriat. 

Pour choisir votre réseau, je vous invite à vous renseigner sur leur site web ou en contactant le responsable de votre région. Il y a en a pour tous les goûts et tous les budgets :

  • Associations de commerçants et d’artisans de votre ville. 
  • Femmes des Territoires ; 
  • Bouge ta Boîte ; 
  • Mampreneures ; 
  • BGE ;
  • BNI, etc.

Vous pouvez être convié gratuitement une première fois : forgez-vous votre propre opinion sur le réseau et  prenez le temps d’échanger avec des membres avant de prendre votre décision. Tenez compte du montant de la cotisation, de la fréquence, des horaires des rencontres et des personnes qui font partie de ce réseau. Format petit-déjeuner ou afterwork : à vous de choisir ce qui vous convient le mieux. Si vous ne vous sentez pas à l’aise, fuyez ! Certains réseaux proposent même des ateliers en ligne qui vous permettent aussi d’enrichir vos compétences dans différents domaines d’expertise.

Participer à des networking et réseauter

Les CCI (Chambres de commerce et d’industrie) et les Chambres des métiers et de l’artisanat organisent régulièrement des rendez-vous destinés aux indépendants. Vous pouvez vous y inscrire pour parler de votre entreprise. Attention, un networking, cela se prépare ! Attendez-vous à présenter votre activité en 2 ou 3 minutes chrono : un pitch bien rodé et c’est parti !

Les espaces de coworking programment aussi parfois des rencontres ouvertes à tous. Ils proposent des interventions sur des thématiques en lien avec le statut d’entrepreneur. Pour les prestataires de services, certaines villes organisent aussi des cafés free-lance. 

Mais quel est le rapport avec la prospection ? Eh bien avant de vendre, prenez soin de tisser des liens et de vous faire connaître. Les personnes que vous croisez peuvent devenir des prescripteurs et elles vous recommanderont à l’avenir. Ces prospects arriveront à vous en toute confiance. Rien de tel que le bouche-à-oreille pour attirer de nouveaux clients ! Vous savez maintenant comment prospecter grâce au réseautage !

Développer sa présence sur des salons professionnels

Avec la pandémie que nous venons de vivre, on a tendance à oublier que les rencontres in real life sont bel et bien possibles désormais ! Avant tout, pensez à repérer dans le calendrier les événements qui ont lieu dans votre région et qui attirent votre cible. Les organisateurs de salons fournissent la liste des exposants, les tarifs, détails pratiques, etc. 

Exposer sur un salon

En fonction de votre activité, créateur ou prestataire de services, vous pouvez choisir de louer un emplacement pour exposer vos produits ou des roll-up pour présenter votre entreprise. Être sur un stand nécessite dynamisme et bonne humeur si vous souhaitez attirer les gens vers vous ! L’avantage c’est que vous engagez la discussion directement avec vos potentiels prospects. Laissez-leur votre carte de visite ou votre flyer pour qu’ils puissent vous recontacter par la suite.

Démarcher sur un salon en tant que visiteur

À l’inverse, vous pouvez prospecter sur un salon comme simple visiteur. Cela ne vous coûtera que l’entrée à la manifestation. Avant d’arpenter les allées du parc des expositions, je vous conseille de :

  • définir votre cible et les sociétés que vous souhaitez démarcher ;
  • prévoir cartes de visite, flyers ou QR code pour laisser vos coordonnées ;
  • choisir les heures creuses pour ne pas déranger les professionnels (à l’ouverture, sur l’heure des repas ou en fin de journée) ;
  • déterminer votre objectif : obtenir le nom du bon interlocuteur dans l’entreprise, par exemple ;
  • adapter votre propos en fonction de la société à laquelle vous vous adressez. 

Vous n’êtes pas convaincu ? Essayez ! Vous verrez que démarcher sur un salon laisse place à la spontanéité et à l’authenticité. C’est un excellent moyen d’aller à la rencontre de vos futurs clients et de faire leur connaissance ! Vous croisez beaucoup de prospects en peu de temps : l’efficacité est redoutable. Une fois rentré chez vous, le travail de prospection continue. Notez dans un fichier le nom des personnes avec qui vous avez pris contact et prévoyez de les relancer quelques jours plus tard.

Comment prospecter grâce aux réseaux sociaux et à votre site web 

Vous avez déjà sûrement entendu parler de l’inbound marketing ? Cette technique de prospection vous permet d’attirer vos potentiels clients grâce à une stratégie de contenu bien orchestrée. Certes, cela exige de l’anticipation et de la préparation, mais si vous êtes adepte des réseaux sociaux, vous pourriez même y prendre du plaisir !

Au lieu d’aller chercher les clients, ce sont eux qui viennent à vous. Magique, non ? L’inbound marketing nécessite une très bonne connaissance préalable de sa cible. En adressant des messages directement à votre audience, vous allez convertir ces visiteurs en acheteurs. Je vous invite à adapter votre stratégie de prospection en fonction de votre cible et des canaux de communication que vous avez déjà mis en place. 

Pour communiquer sur les réseaux sociaux, n’oubliez pas d’être régulier et de publier du contenu qui apporte de la valeur à vos abonnés. Si vous avez un site web pour votre entreprise, vous pouvez :

  • rédiger des articles de blog qui montrent votre expertise ;
  • offrir un bonus gratuit aux nouveaux visiteurs ;
  • proposer l’inscription à une newsletter qui les maintient en lien avec vous.

Susciter l’intérêt de vos prospects, c’est la clé de la réussite pour les transformer en clients !

Adapter sa communication à sa personnalité 

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les réseaux sociaux, vous pouvez emprunter d’autres voies pour prospecter. À vous de trouver celle qui vous convient le mieux. Voici quelques idées que j’ai mises en pratique : 

  • rédiger pour un magazine (retrouvez une des mes brèves que j’ai écrite pour Strada) ;  
  • intervenir dans les médias en fonction de votre cible et de votre personnalité (j’ai été interviewée par RCF et France Bleu) ;
  • mener des conférences en vendant ses livres, produits ou services en fin d’animation ;
  • construire ses tournées prescripteurs avec envie et professionnalisme.  

En communiquant à partir de vos valeurs et des messages que vous avez à cœur de transmettre, la prospection ne sera plus une corvée !

 

Vous êtes maintenant convaincu que le démarchage ne se fait pas que dans la douleur ? Créateur et indépendant, si vous avez besoin d’aide je vous accompagne pour booster votre prospection !

Si vous aimez cet article, partagez-le !

Découvrir d'autres articles

Envie d'en savoir plus sur RenEtre Coaching ?

renêtre coaching coach professionnel burnout loire haute loire

Vous partez déjà ?

Exclusif, découvrez le carnet Boost’R !

+ de 200 pages pour optimiser votre temps, améliorer votre productivité et atteindre vos objectifs avec sérénité !