Le Feedforward, l’avenir du feedback !

Le feedforward, la différence avec le feedback et ses atouts

 

communication-feedforward-renetreocoaching_orig

Le Feedforward, l’avenir du feedback ! Vous connaissez certainement le feedback, cette technique qui consiste à faire un retour sur vos actions passées ? Connaissez-vous le feedforward ? Non ? Restez avec moi, je vous explique tout : ce qu’est le feedforward, la différence avec le feedback et ses atouts.

 

Le feedforward c’est quoi ?

Le feedforward est un outil de communication positive et constructive.
Encore peu connue du grand public, c’est une technique très efficace, orientée recherche de solutions et tournée vers l’avenir. Elle offre directement des options de solutions ou axes de développement. Vous pouvez donc l’utiliser sans modération, autant dans le domaine professionnel que personnel afin d’augmenter vos chances de réussir !

Tandis que le feedback est tourné vers les actions passées : il consiste en la formulation de retours positifs et négatifs basés sur une observation ou un constat, le feedforward, quant à lui, prend la forme de suggestions, demandes, propositions d’options. Cette technique implique de la bienveillance et du non-jugement.

Dans le contexte professionnel, le·la manager·euse, le·la dirigeant·e ou chef·fe d’équipe appréciera d’impliquer ses salarié·e·s en leur laissant la possibilité de se projeter différemment, de remettre en question un comportement ou de laisser place à leur créativité. Le·la salarié·e se sentira valorisé·e et reconnu·e et développera ainsi davantage et en autonomie des plans d’action productifs et motivants.
Prenez donc soin de ne pas imposer un point de vue lors de votre formulation. 

Je vous donne quelques exemples de feedforward pour vous aider : 
« Une autre option pourrait être de faire ceci », « Et si tu faisais complètement différemment, ça donnerait quoi ? », « La prochaine fois, je te propose de lui dire non au lieu d’accepter », « A la prochaine réunion, je t’invite à prendre la parole », etc.

J’utilise mon rétroviseur mais je préfère regarder devant moi.”

En tant que suggestion constructive, le feedforward vise à faire réagir et à inspirer tout en laissant à son interlocuteur·triceson libre-arbitre. Il ouvre le fameux champ des possibles. Votre interlocuteur·trice pourra choisir de suivre ou non les pistes que vous lui proposez.

Selon Marshall Goldsmith, à l’origine de cette méthode, voici deux règles incontournables pour exploiter le plein potentiel de cette technique :

  • Celui qui donne le feedforward ne doit pas revenir sur le passé. Il se concentre sur le futur, visualise la cible à atteindre et reste ainsi tourné vers le positif.
  • Celui qui reçoit le feedforward ne doit pas juger ou critiquer les idées ou suggestions qu’il reçoit. Il devrait accepter le message comme un cadeau, écouter et remercier la personne pour son idée, sans la juger.

En utilisant régulièrement le feedforward, vous vous concentrerez de plus en plus facilement sur l’existence de solutions futures et démystifierez les difficultés et erreurs passées. À l’échelle d’une entreprise, les potentiels peuvent se déployer.

Photo

9 avantages du feedforward

Vous savez donc à présent en quoi consiste le feedforward et pour vous convaincre de l’utiliser, je vous donne 9 raisons de vous y mettre ! Petite précision : ces raisons sont issues de l’étude réalisée par Marshall Goldsmith et des retours des participant·e·s à celle-ci.

1- Vous pouvez changer le futur, pas le passé. Le feedforward vous permet de vous concentrer sur un futur positif plutôt que sur un passé raté. Imaginez un·e basketteur·se : lors de son apprentissage, il·elle va visualiser le ballon dans le panier et imaginer le tir parfait (et non tous les ballons qui sont tombés à côté). En vous concentrant sur les manières d’avoir plus de succès, vous augmentez vos chances de l’atteindre.

2- Il est plus productif d’aider vos collaborateurs·trices à s’améliorer plutôt que de prouver qu’ils·elles ont eu torts. Les feedbacks sont très souvent mal reçus, même lorsqu’ils sont constructifs, car ils pointent les problèmes. Les feedforwards, au contraire, sont généralement perçus de manière positive car ils se concentrent sur les solutions.

3- Un autre avantage du feedforward est qu’il peut provenir d’une personne extérieure, d’un autre service par exemple. Par exemple, si vous souhaitez mieux écouter, tout le monde peut vous faire des suggestions pour améliorer votre sens de l’écoute. Vous serez surpris par le nombre d’idées que vous obtiendrez, y compris de collègues qui vous connaissent à peine et encore moins vos missions.

4- Aucun risque qu’un feedforward soit mal pris par votre interlocuteur·trice. Certes, un feedback est censé être constructif et se concentrer sur l’objet, la mission et non sur la personne. En pratique, ils sont souvent perçus négativement. Le feedforward lui n’a pas ce souci puisqu’il se concentre sur l’avenir.

5- Tandis que le feedback peut renforcer une croyance personnelle, des prophéties qui s’autoréalisent et donc un sentiment d’échec, le feedforward, lui, peut renforcer la possibilité du changement : celui qui le reçoit peut changer positivement dans le futur.

6- Le feedforward couvre les mêmes tâches que le feedback.
Imaginez : votre collaborateur·trice a complétement raté sa présentation en réunion avec la direction. Allez-vous l’enfoncer encore plus en listant tous les points négatifs ? Non ! Grâce au feedforward, vous allez lui montrer comment s’améliorer et donc l’aider à se préparer pour une prochaine présentation. Résultat ? Un·e collaborateur·trice épanoui·e et motivé·e pour faire mieux !

7- Le feedforward est plus rapide que le feedback ! En effet, il s’agit de formuler des suggestions pour l’avenir, à charge pour le collaborateur·trice d’en tenir compte ou non. Vous ne gaspillez pas de temps à débattre du bien fondé de celles-ci et vous permettez à votre interlucteur·trice de choisir les idées qui lui conviennent et rejeter les autres. Ainsi, il·elle reste maître de ses décisions.

8- Le feedforward n’implique pas de supériorité de jugement, il peut être donné par une personne d’un autre niveau hiérarchique sans problème. Il est très simple à appliquer. Un exercice intéressant pour la cohésion d’équipe est que chaque membre de celle-ci demande à un autre membre « comment puis-je t’aider dans le futur ? » et d’écouter son feedforward.

9- Enfin, l’ultime avantage du feedforward est la qualité d’écoute. Lors de la réception d’un feedback, vous réfléchissez déjà à la réponse que vous allez faire, vos explications. Lorsque vous recevez un feedforward, la seule réponse à donner est « merci pour tes suggestions », vous pouvez donc vraiment écouter ce que votre interlocuteur·trice vous dit.

 

Convaincu de l’intérêt du feedforward ? 
Il ne vous reste plus qu’à l’essayer ! N’hésitez pas à m’indiquer en commentaires quand vous l’aurez testé et ce que ça vous a apporté.
Si vous ressentez le besoin d’être accompagné, CONTACTEZ-MOI !

 

Si vous aimez cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Découvrir d'autres articles

comment accepter son burnout et sortir du déni
Bien-être au travail

Burnout : comment l’accepter ?

Burnout : comment l’accepter ? « Burnout, moi ? Jamais de la vie ! Je suis juste un peu fatigué. Ça va passer. » Vous vous reconnaissez

dépasser les obstacles de l'accomplissement de soi
Bien-être au travail

5 freins à l’accomplissement de soi

5 freins à l’accomplissement de soi L’accomplissement de soi est partout, sur Internet, dans les magazines, dans les reportages télévisés…  Vous aimeriez vous aussi parvenir

Envie d'en savoir plus sur RenEtre Coaching ?