Changer de métier et vivre de sa passion : un cap ambitieux vers l’épanouissement

Vivre de sa passion est il la meilleure solution

Qui n’a pas déjà rêvé de vivre de sa passion ? Réaliser chaque jour l’activité que l’on aime par-dessus tout : la belle vie, non ? Ceux qui ont une passion me comprendront ! Une des conditions pour être épanoui, c’est réussir à concilier la notion de travail et de plaisir. Le métier-passion semble donc idéal ! Pourtant, la réalité est parfois toute autre ! Transformer son hobby en activité professionnelle, ce n’est pas toujours possible. Reste alors à trouver l’équilibre entre un emploi, pas seulement alimentaire, et la pratique d’une passion qui fait vibrer. Vous traversez une phase de questionnement sur votre reconversion et cherchez votre voie ? Je vous livre ici quelques clés pour avancer dans votre cheminement.

Identifier ses passions et prioriser ses objectifs

Les passions nous animent parfois dès l’enfance, mais nous pouvons aussi découvrir de nouveaux passe-temps au fil de la vie. Pratiquer un sport ou une activité régulièrement ne signifie pas pour autant que vous êtes passionné ! 

Fan de photographie ou de running, vous consacrez votre temps libre à ces activités de loisir qui vous procurent bien-être, détente et bonheur. Dès que vous en avez l’occasion, vous sillonnez votre région pour réaliser les plus beaux clichés ou vous chaussez vos baskets pour enchaîner les trails. Sans ce loisir favori, vous vous sentez mal. 

Votre passion vous fait vibrer ! Posez-vous ces quelques questions : 

  • Combien de temps est-ce que je dédie chaque semaine à cette activité ?
  • Est-ce que je délaisse ma famille et mes amis pour pratiquer ce hobby ?
  • Prend-il le dessus sur le reste de mon existence au quotidien ?
  • Est-ce essentiel pour mon équilibre physique et psychologique ? 

Ces réponses vont vous aider à prioriser les éléments importants pour vous dans votre vie. Si votre passion prédomine, vous pouvez envisager de chercher votre métier-passion.

Vivre de sa passion et en faire son métier 

Votre reconversion vers un métier-passion 

Selon une étude menée en 2019 avec OpinionWay et publiée par Hubside, 87 % des Français pensent qu’il est important d’avoir une passion dans sa vie et 67 % souhaitent en vivre. Les chiffres ont probablement évolué depuis la crise sanitaire. En effet, ces mois de confinement vous ont peut-être permis de découvrir des talents cachés pour la pâtisserie, l’écriture ou le jardinage ! Certains ont même profité de cette période pour entamer une reconversion professionnelle vers un métier-passion. 

Si vous exercez un métier que vous aimez, la motivation est décuplée. Vous savez pourquoi vous vous levez le matin, vos journées sont colorées et vous ne voyez plus les semaines défiler. Bingo ! Vous avez remis du sens dans votre existence ! 

Vous n’avez pas de passion ? Interrogez-vous alors sur ce qui vous procure du plaisir ou sur les causes qui vous tiennent à cœur. Ce n’est pas parce que vous êtes amateur de sport que vous allez le pratiquer à un haut niveau ! Mais vous pouvez trouver une activité professionnelle qui vous rapproche de cette passion. 

Les limites d’un métier-passion 

Opter pour un métier-passion, c’est aussi sortir de sa zone de confort. Cela peut se traduire par le passage du salariat vers l’entrepreneuriat et vers une baisse de revenus dans un premier temps. Vous souhaitez allier passion et travail ? Avec RenÊtre Coaching, je vous accompagne pour un bilan de compétences ou un coaching qui vous aidera à définir votre projet professionnel. 

Attention toutefois à la désillusion ! La passion ne suffit pas toujours. Vous avez peut-être idéalisé le métier dont vous rêviez ou vous n’avez pas pris conscience des contraintes liées à ce métier-passion. Si vous avez sous-estimé la pénibilité de certaines tâches, la motivation et le plaisir peuvent laisser place à l’ennui. Un métier-passion n’est pas systématiquement synonyme d’emploi viable. Il peut vous décevoir ! C’est peut-être le moment de vivre votre passion en dehors du cadre professionnel. 

Développer sa passion en dehors de sa vie professionnelle 

Le métier-passion ne représente pas forcément le graal de l’épanouissement professionnel. Nombre de salariés ou entrepreneurs aiment leur job au quotidien et s’adonnent à leurs passions en dehors de leur travail. L’enjeu ? Réussir à trouver l’équilibre harmonieux entre ses hobbies et son métier. 

La quête de sens est devenue essentielle pour beaucoup d’entre vous. Depuis le début de la crise sanitaire en 2020, vous êtes nombreux à envisager une reconversion professionnelle. Certains n’ont pas eu le choix, car ils ont perdu leur emploi, et d’autres ont pris conscience que leur travail ne correspondait plus à leurs valeurs. 

Je mets à votre disposition différents outils pour vous amener à vous poser les bonnes questions. Dans cet article, je vous parle de l’Ikigaï, une méthode qui vous apporte un nouveau regard sur vos possibilités d’évolution : L’Ikigaï, la clé pour changer de vie et être heureux. 

Prenez en compte les critères qui vous procurent de la satisfaction au travail : le lien social, les tâches effectuées, les revenus, le niveau de responsabilités, etc. Parallèlement, continuez à nourrir votre passion en dehors du contexte professionnel pour atteindre l’équilibre qui vous rendra heureux. 

Révéler ses potentiels, identifier ses besoins et ses envies

Au moment d’entamer une reconversion, vous aimeriez vous diriger vers un métier épanouissant. Fini l’ennui au travail et la sensation de ne pas être à sa place ! En identifiant vos potentiels, vous allez cerner les domaines qui peuvent répondre à vos désirs d’évolution. 

Focus sur vos priorités ! Avant de changer de voie, interrogez-vous sur vos attentes fondamentales :

  • Est-ce important pour moi de percevoir des revenus réguliers et de gagner plus d’argent ?
  • Est-ce que je souhaite travailler dans un bureau ou en plein air ?
  • Pourrais-je m’investir dans une entreprise dont je ne partage pas les valeurs ?
  • La créativité doit-elle être au cœur de mon métier ?
  • Est-ce que je recherche la sécurité ?
  • Ai-je besoin d’indépendance ? 

En fonction des réponses, vous allez orienter vos choix vers différents secteurs. C’est à ce moment-là que la question de votre épanouissement se pose. Vous allez peut-être vous diriger vers un métier-passion, mais pas nécessairement. Vous pouvez aussi envisager un temps partiel et organiser votre vie professionnelle autour de deux emplois différents. Soyez ambitieux et laissez vos talents s’exprimer ! 

Qu’il s’agisse d’un rêve d’enfant ou d’une envie naissante, vivre de sa passion reste un objectif réalisable à condition de bien évaluer les enjeux de ce changement. La reconversion ne s’improvise pas. Vous avez des étoiles dans les yeux quand vous parlez de vos nouveaux plans ? Écoutez votre petite voix et osez vous lancer ! Rejoignez la formation Cap ou pas Cap Création pour analyser la viabilité de votre projet et prendre votre envol !

 

Source :
https://www.opinion-way.com/fr/sondage-d-opinion/sondages-publies/opinionway-pour-hubside-les-francais-et-leur-passion-volet-ii-mai-2019/download.html 

Si vous aimez cet article, partagez-le !

Découvrir d'autres articles

Envie d'en savoir plus sur RenEtre Coaching ?

renêtre coaching coach professionnel burnout loire haute loire

Vous partez déjà ?

Exclusif, découvrez le carnet Boost’R !

+ de 200 pages pour optimiser votre temps, améliorer votre productivité et atteindre vos objectifs avec sérénité !