Rebondir professionnellement après un burnout : se (re)trouver

Rebondir après un burnout et trouver sa voie grâce au coaching. Identifier ses valeurs, ses compétences, apprendre à se connaître, dépasser ses croyances et s’ouvrir à d’autres horizons : tout cela est possible grâce au coaching.

Rebondir professionnellement après un burnout

Rebondir après un burnout : (re)trouver sa voie professionnelle

Vous avez vécu un burnout ? Vous vous demandez comment parvenir à retrouver le chemin du travail ? Peut-être envisagez-vous dechanger d’emploi ? Quel que soit votre souhait, je vous accompagne à travers cet article afin que vous trouviez votre voie et puissiez reprendre le travail sereinement.

Le Burnout : un véritable tsunami
Un burnout n’est pas quelque chose d’anodin. C’est un véritable bouleversement. Il s’est glissé, insidieusement, dans votre vie, jusqu’à l’implosion. Vous pensiez tenir le coup puis, un jour ce n’est plus possible, votre corps dit stop. Il n’a plus d’énergie pour lutter. Votre corps est comme une pile. Non seulement celle-ci se vide de son énergie au fur et à mesure de son utilisation mais en plus, elle s’oxyde. Votre corps s’est donc vidé de sa bonne énergie et s’est rempli de mauvaise énergie. 

Vous avez réussi à reconnaître et accepter que vous n’alliez pas bien : bravo, vous avez fait le premier pas, celui qui coûte le plus. À présent, autorisez-vous et autorisez vos proches à prendre soin de vous. Prenez le temps de vous remettre. Imaginez que vous vous soyez cassé une jambe et que vous ayez à porter un plâtre : cela ne vous viendrait pas à l’idée de continuer à marcher comme avant, vous resteriez chez vous et vous déplaceriez avec des béquilles, non ? C’est pareil pour un burnout ! Reposez-vous, dormez, puis allez chez votre coiffeur, votre esthéticienne, voyez vos amis, jouez avec VOSenfants. Faites toutes ces choses que vous ne faisiez plus car vous étiez pris·e par votre travail. Faites-vous plaisir ! Testez de nouvelles activités/soins : méditation, sophrologie, acupuncture, somatopathie, réflexologie… N’hésitez pas à vous faire aider : une thérapie peut se révéler utile pour vous aider à comprendre pourquoi vous en êtes arrivé·e là. Le coaching, quant à lui, vient en complémentarité, sur le comment : comment changer ses habitudes, se reconstruire, choisir une destination…

Comprendre son burnout
Comprendre pourquoi vous avez fait un burnout est important. Nous ne réagissons pas tous de la même manière devant une même situation. Certaines personnes s’impliquent beaucoup, pensent ne pas savoir dire non, acceptent encore et encore de nouveaux dossiers ou de nouvelles responsabilités. D’autres seront ok avec le fait de quitter le bureau à 17 heures, que la tâche en cours soit terminée ou non.
Apprendre à identifier une situation néfaste, un comportement toxique, ses propres limites, est essentiel afin de ne pas risquer un nouveau burnout. Identifiez ce que vous ne voulez plus : rapporter du travail à la maison, subir les critiques de votre supérieur, toujours dire oui même quand vous avez envie de dire non… Listez aussi ce que vous voulez vraiment : remettre du sens dans votre travail, prendre du plaisir à effectuer votre mission, quitter le travail à temps pour aller chercher vos enfants à l’école, passer une soirée entre ami·e·s de temps à autres. Enfin, faites-vous confiance afin de choisir d’accepter uniquement les situations qui vous conviennent.

Rebondir après un burnout : se connaître soi-même
Le tsunami du burnout est passé, vous vous sentez prêt·e à recommencer à travailler. Que vous souhaitiez reprendre votre emploi ou bien changer de métier, il est important de prendre le temps de vous connaître. Si vous souhaitez retourner dans votre entreprise, vous devez savoir identifier les situations problématiques. Ce burnout vous a fait comprendre que votre travail ne vous correspondait pas ? Vous voulez changer de voie ? C’est là que le coaching prend toute son importance : vous remettre au cœur de votre projet. Trouver votre voie, pas celle que vos parents ou la société ont tracée pour vous, la vôtre, celle qui vous permettra de vous épanouir. N’est-ce pas là l’essentiel ?

Ensemble, nous allons identifier vos valeurs et vos talents. Le burnout a sans doute bien chamboulé votre confiance en vous et vous avez oublié que vous avez des qualités, des compétences, des talents et des passions. Vous avez l’impression de ne plus rien savoir faire. C’est faux ! Vous avez des talents et l’accompagnement post-burnout est une invitation à les redécouvrir. Par exemple, vous aimez faire la cuisine, vos amis, votre famille apprécient vos petits plats et vous demandent régulièrement vos recettes. Hop, un  talent ! Le soir, vous aimez raconter des histoires à vos enfants avant qu’ils s’endorment. Vous ne vous contentez pas des livres, vous inventez vos propres récits et vos enfants les adorent. Hop, une autre talent ! Et toutes ces compétences auxquelles vous ne pensez pas encore et que le bilan de compétences que je vous propose peut vous révéler ?

Nous allons également travailler sur vos valeurs. Qu’est ce qui compte pour vous ? Quels sont les principes auxquels vous ne voulez pas déroger ? La liberté, la famille, la justice, l’honnêteté… Quelles qu’elles soient, il est important de les lister pour que vous puissiez vous les rappeler et vous y référer en cas de besoin. C’est quand vos valeurs ne sont plus respectées, que le danger guette car vous n’êtes plus aligné·e avec vous même.

Apprendre à se connaître c’est aussi savoir comment on réagit dans telle ou telle situation et adapter son comportement et sa communication en fonction. Par exemple, si vous êtes quelqu’un qui aimez le cadre, les règles claires ou au contraire une personne créative, fonceuse, vous ne fonctionnerez pas de la même manière. Connaître votre fonctionnement peut vous éviter de nombreux pièges. 

Rebondir professionnellement : choisir sa voie
Pour rebondir après un burnout et retrouver le chemin d’une vie professionnelle, il est important, voire crucial, de trouver sa voie : le bon travail, le bon métier, à moins que… Connaissez-vous l’Ikigaï ? Peut-être que votre épanouissement ne passe pas par votre travail et qu’un travail alimentaire peut vous suffire parce qu’il vous permettra de consacrer du temps à une passion, un projet qui vous tient à cœur. Votre burnout vous a fait comprendre que vous n’étiez pas à votre place. Vous avez travaillé sur vous, appris à mieux vous connaître, identifier vos valeurs et vos compétences. Bravo, vous avez fait un grand pas ! Prenez le temps de vous féliciter et de mesurer vos avancées. Bien sûr cela ne suffit pas : vous devez gagner votre vie.

Parvenir à mettre en adéquation ses valeurs, ses compétences et un travail n’est pas toujours simple. Peut-être que des croyances limitantes vous empêchent d’envisager le métier qui pourtant vous conviendrait ? C’est là que l’accompagnement prend tout son sens. Vous n’êtes plus seul·e. Vous avez un professionnel·l·e, neutre et bienveillant, en face de vous qui vous aide à réfléchir, à prendre conscience des possibilités qui s’offrent à vous. Vous ouvrez votre horizon tout en vous rapprochant de vous-même.

Construire une vie respectueuse de soi 
Rebondir après un burnout, ce n’est pas juste retourner au travail, c’est aussi et surtout construire une vie respectueuse de soi. Vous avez vécu une épreuve difficile que vous n’avez certainement pas envie de revivre. Vous allez donc être plus vigilant·e, vous écouter, dire stop quand c’est nécessaire, veiller à votre équilibre vie pro/vie perso. Une astuce pour vous aider ? Dessinez un camembert (ou un gâteau si vous êtes gourmand) pour y intégrer vos 5 domaines de vie : 

  • ego ou jardin secret (vous avec vous-même) : temps que vous prenez que pour vous comme par exemple, marcher, lire un bon livre, regarder une série TV ou un bon film en mangeant du chocolat, méditer, faire une séance de yoga…
  • intimité : votre vie de couple, amoureuse, sexuelle, soirée en amoureux, activités à deux…
  • famille et amis proches : le temps passé à vous occuper de vos enfants, à jouer avec eux, les visites à vos parents, les repas de famille…
  • professionnel : que vous ayez un emploi ou non, vous consacrez du temps à votre vie professionnelle, recherche d’emploi, formations, réunions…
  • social : bénévolat dans une association, pratique d’un sport, d’un loisirs…, c’est le temps que vous passez avec d’autres personnes en dehors de votre famille et de votre milieu professionnel.

La taille de chaque portion correspond à votre investissement en temps et énergie. Notez le pourcentage pour chaque domaine et faites le total : attention, pas de triche, ne dépassez pas 100 % !

Observez la place que chaque domaine prend : qu’en pensez-vous ? Que ressentez-vous ? Cela vous convient-il ? Parfait, vous êtes aligné·e ! 
Au contraire, vous aimeriez en réduire un, en augmenter un autre ? 
C’est parti ! Cachez votre dessin et redessinez le camembert avec les proportions idéales. 
Toute la question est de savoir comment passer du premier camembert au second. C’est un exercice que vous pouvez faire régulièrement afin de vérifier que vous êtes toujours sur le bon chemin, votre chemin.

Un burnout n’est jamais une épreuve facile mais il est tout à fait possible de s’en sortir et de retrouver une vie professionnelle épanouissante et de vous révéler grâce à ce burnout.
Prêt·e à rebondir ? Contactez-moi pour votre séance exploratoire offerte) :
​nous échangerons autour de l’accompagnement idéal pour vous.

Si vous aimez cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Découvrir d'autres articles

communication-feedforward-renetreocoaching_orig
Evolution professionnelle

Le Feedforward, l’avenir du feedback !

Le feedforward, la différence avec le feedback et ses atouts Le feedforward est une technique de communication très efficace qui mérite d’être connue.  Tourné.e vers le passé

Envie d'en savoir plus sur RenEtre Coaching ?